Pourquoi la photographie de nouveau-né coûte-t-elle si cher ?

Je suis sûre que vous avez tous remarqué que le prix de la photographie des nouveau-nés dépasse de loin ce que vous payez habituellement aux photographes pour une session de type portrait. Je vais répondre à une question qu’on me pose beaucoup. « Pourquoi la photographie des nouveau-nés coûte-t-elle si cher ? » J’ai eu l’impression que cette explication allait être trop longue pour une simple réponse dans ma FAQ je vais essayer de répondre à cette question ici sur mon blog.

Je reçois tellement de demandes de renseignements qui commencent par des éloges sur mon travail et qui disparaissent ensuite de la planète lorsque je communique mes prix. Une bonne règle de base est la suivante : si vous payez moins de 200 euros pour une séance avec un nouveau-né, il y a de fortes chances pour que votre photographe soit : inexpérimenté, et/ou ne gère pas une entreprise légale et/ou n’a que très peu d’accessoires. J’ai appris l’éclairage, acheté un appareil photo, des objectifs, et j’ai fait le plein d’un studio à domicile avec beaucoup d’accessoires pour vos petits, en plus de payer mes taxes. A la fin de la journée, il n’est tout simplement pas possible de gérer une entreprise rentable en ne faisant payer que 50 euros pour une séance.

Et vous me dites : Mais vous ne faites pas seulement payer 50 € certes, mais vous en faites payer des centaines ! Oui, c’est vrai. C’est là que ma spécialité entre en jeu. La photographie des nouveau-nés coûte en effet beaucoup plus cher qu’une séance en portrait traditionnelle. Voici pourquoi.

La formation : J’ai investi des milliers d’euros et des centaines d’heures dans des cours pour apprendre les techniques de sécurité et de pose appropriées pour vos petits. je regarde des vidéos de formation et j’achète des cours de photographie afin d’apprendre et de m’améliorer continuellement. La photographie de nouveau-nés est l’un des genres les plus difficiles à apprendre et la technique et le placement appropriés des membres de votre bébé sont essentiels à sa sécurité et à son confort. La sécurité de votre petit est de la plus haute importance et devrait avoir une valeur inestimable. Veuillez choisir quelqu’un que vous savez expérimenté pour s’occuper de votre fragile et précieux nouveau cadeau.

Flexibilité : Les bébés arrivent dans leur propre ligne de temporelle. Nous pouvons planifier et choisir les dates que nous voulons, mais ils se présentent quand ils sont prêt. Je ne peux pas désigner un jour de mon calendrier pour une séance avant que le bébé ne soit réellement né. Les séances doivent avoir lieu dans un délai de deux à trois semaines après la naissance. Cela signifie que je ne peux réserver qu’un nombre limité de séances par mois. Limiter le nombre de séances signifie augmenter le coût pour compenser la différence dans le nombre de mes clients.

Temps : La photographie des nouveau-nés prend du temps. Une séance portrait en extérieur peut durer entre 15 minutes et une heure, selon le forfait que vous réservez. Une séance de photographie de nouveau-né en studio peut durer en moyenne 2 à 3 heures voir plus. Une fois que le bébé arrive, il doit être nourri et ensuite apaisé pour dormir. De là, on passe à la pose, à l’apaisement, au positionnement, au changement de décor, au changement de vêtements, au rembourrage, au nettoyage des dégâts, à l’arrêt pour les câlins et éventuellement à une autre tétée. Ceux d’entre vous qui m’ont vu travailler savent qu’il faut beaucoup de patience pour placer chaque doigt et chaque orteil à l’endroit et dans la position idéale. Il m’a fallu de nombreuses heures pour apprendre à manipuler vos petits sans les déranger.

Matériels photos : Il y a bien sur le studio en lui-même, mais aussi tout l’équipement qui va avec. Premièrement deux appareil photo professionnel  de type reflex numérique (et les cartes mémoire qui vont avec) afin d’avoir une qualité d’image optimale. Et pourquoi deux ? Pour être sure qu’en cas de panne je puisse être en mesure de poursuivre la séance. Différent objectif, là aussi professionnel. On est rapidement à une voir plusieurs dizaine de millier d’euros. Il faut ajouter à cela, l’éclairage. Là encore c’est du matériel professionnel pour avoir une qualité optimale. Mes flash son équiper de boite à lumière ou « softbox » pour garantir qu’il n’y ait aucun danger pour les yeux des nouveau-né. Vous pouvez consultez mon article sur le sujet : Photographier les bébés avec un flash sans danger. Mais encore il y a les fonds photos, les différents sols…un ordinateur performant équiper d’un écran à colorimétrie calibré pour la postproduction.

Montage : Mon travail ne commence que lorsque vous quittez mon studio, cette activité est bien plus qu’une simple pression sur un bouton. Je paie pour les logiciels de montage, les préréglages et je me paie moi-même pour mon temps. Le temps consacré au montage est plus long que pour la plupart des autres séances. Nous avons tous cette image idéale dans notre tête de nouveau-nés à la peau lisse et crémeuse alors que la réalité est tout le contraire. La peau des nouveau-nés peut être rouge, jaune, violette, tachetée, couverte d’acné, ou tout ce qui précède. Ils ont la peau qui pèle, des morsures de cigogne, des corps poilus, des taches mongoles et des yeux globuleux.  De nombreuses heures de travail sont nécessaires pour créer le beau et crémeux produit fini que vous recevez.

Accessoires pour nouveau-nés : Bien qu’ils soient destinés aux plus petits, les accessoires pour nouveau-nés sont probablement les plus chers. Je dépense environ 25 euros par bandeau, 40 euros par bonnet et 60 euros et plus par grenouillère ou body. et ceci dans certain cas uniquement pour la laine. Je tricote moi-même de bons nombres de ces accessoires, il faut par conséquent rajouter le temps pour les confectionner. C’est pour un seul article, et non pour les centaines de couleurs et d’options que je vous propose. Les modèles personnalisés sont encore plus chers. Il n’est pas rare de payer 40 euros de frais d’expédition pour un objet aussi simple que des bols. Le caca du nouveau-né peut tacher et, parfois, les objets ne peuvent pas être lavés à la main et doivent être jetés et remplacés. Pour des raisons sanitaires, je lave aussi entre chaque bébé, ce qui fait que les objets s’usent rapidement. Je commande et confectionne constamment de nouveaux modèles pour vous offrir une variété et choix de qualité.

Enfin, je vous demande de ne pas oublier que si c’est une passion pour moi, ce n’est pas seulement un hobby. C’est une entreprise. Je ne mets pas un costume et des talons pour me rendre au bureau tous les jours, mais j’ai des factures à payer et une famille à entretenir, comme vous tous. Je paie des impôts, des taxes, un loyer, une assurance et je dois faire des courses comme tout le monde. De nos jours, il semble que tout le beaucoup de personne se qualifie de photographe.  Cependant, il faut vraiment du temps, de l’argent et de la passion pour connaître son métier et offrir à ses clients qualité et professionnalisme. Je vous invite tous à tenir compte de ces éléments la prochaine fois que vous fixerez le prix des photographes dans votre région.  Nous faisons de la place dans nos budgets pour tant d’extra : des sorties au cinéma, des restaurants, le dernier téléphone portable, etc. Le coût de la documentation de vos souvenirs devrait être inestimable, et faire partie des extras prioritaire pour vous.

Aimez vous ceci ?

Cliquer sur l'étoile pour noter !

Note Moyenne / 5. Nombre de note:

Pas encore de note! Soyer le premier à noté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Retour haut de page