Utilisation des wraps pour la photographie de nouveau-né

Le wrap pour la photographie n’a pas seulement comme but de faire du wrapping (emmaillotage) pour apaiser le nouveau-né afin d’obtenir de meilleures images, mais il contribue également à ajouter de la texture et de l’intérêt à vos photos. Voici nos 7 conseils sur la photographie de wrap pour nouveau-né…

Un wrap c’est quoi ?

Un wrap est une bande de tissu qui sert à faire du wrapping, ou emmaillotage en français. En général, c’est un tissu assez long, entre 1,5 et 2,5 m, et large de 25 à 50 cm. Grosso modo, c’est une écharpe.

On choisit habituellement un tissu élastique pour pouvoir le tendre quand on emmaillote le bébé. En effet, les bébés adorent être emmaillotés, ça leur rappelle lorsqu’ils étaient dans le ventre de la maman. N’oubliez pas qu’ils ont passé 9 mois compressés dans du liquide, le fait d’être à l’air libre est nouveau pour eux. Ensuite, le fait de pouvoir tendre évite que le tissu fasse des plis disgracieux.

Il existe de très nombreux wraps, que ce soit avec un choix de couleurs très varié, mais aussi avec de nombreuses textures. Vous trouverez facilement des dentelles, des tissus à mailles plus ou moins grosses, des tissus lisses de type stretch… La gamme est très vaste, donc n’hésitez pas à tester différents wraps pour trouver ceux que vous aimez.

Vous êtes de Montpellier allez sur la page : Séances Photo Nouveau-né de Montpellier

Investissez dans des produits de différentes longueurs et textures

Je vous conseille d’acheter quelques wraps de différentes couleurs et textures pour commencer. Cela vous permettra de tester ce que vous aimez, notamment en termes de texture.

Si vous tombez vraiment amoureux d’une marque, d’une texture ou d’une couleur, achetez-en plusieurs. Dans tous les cas, il vous faudra une collection de couleurs afin de pouvoir vous adapter au reste du décor. Utilisez un morceau de tissu plus petit lorsque vous voulez juste couvrir une partie du bébé ou que le tissu est plus épais et que vous n’avez besoin que d’une seule couche.

Utilisez toujours un morceau de tissu plus long lorsque vous devez le doubler, pour que le bébé ne soit pas visible à travers. Ou lorsque vous utilisez une « queue », laissez dépasser une partie du tissu comme une traîne, pour donner de la profondeur par exemple.

S’entraîner à utiliser un wrap de nouveau-né sur une poupée

Vous trouverez facilement de nombreuses vidéos pour étudier les techniques de base pour emmailloter un bébé. Je vous conseille d’en regarder plusieurs, afin d’avoir des informations assez complètes sur le sujet, et voir différentes méthodes.

Lorsque vous commencez à utiliser des wraps et à emmailloter des bébés, utilisez-les d’abord sur une poupée ou une peluche. Cela vous aidera à déterminer où placer l’écharpe sur le bébé pour commencer, si vous avez besoin de laisser plus de tissu sur un côté, et ainsi de suite. Vous vous sentirez plus sûr de vous en recréant l’emmaillotage sur un vrai bébé. Après quelque temps, et l’habitude, vous serez capable de déterminer comment faire d’instinct, et vous n’aurez plus besoin de tester vos nouveaux wraps.

Suivez le déroulement de l’opération d’emmaillotage d’un nouveau-né

Tout comme pour votre travail de pose ou de style, vous devez avoir un plan. Il est donc important d’organiser un minimum vos wraps avant la séance photo. Mettez de côté les wraps avec lesquels vous voulez travailler, en gardant à l’esprit les textures et les couleurs qui vont avec votre arrière-plan actuel.

Commencez par les écharpes pour lesquelles vous n’avez pas besoin de trop bouger le bébé, considérez-les comme vos plans de sécurité, puis optez pour une écharpe plus compliquée. Vous pouvez superposer vos wraps pour plus de variété et éviter de tout refaire. C’est très utile si le bébé n’est pas dans un sommeil profond ou s’il n’est pas un peu agité. [Ce ne serait pas plutôt “s’il est un peu agité” ?]

Commencez par un emmaillotage plus serré, puis ajoutez une couleur plus foncée. Ainsi, vous n’aurez pas à défaire et refaire l’emmaillotage. Vous pourrez aussi utiliser un wrap un peu court puisqu’il ne fera qu’une couche supérieure, le bébé étant déjà emmailloté dans le wrap d’avant.

Enveloppez le nouveau-né bien serré pour les shoots entre frères et sœurs

Les bébés sursautent facilement et balancent leurs bras et leurs jambes. En les emmaillotant bien serrés (pas trop quand même), on leur donne une belle apparence de pureté et on les garde au chaud, et comme dit précédemment, ça les rassure, car ça leur rappelle le ventre de maman. De plus, vous n’aurez pas à vous inquiéter que le bébé gratte son frère ou sa sœur ou qu’il bouge à un moment peu opportun… très pratique pour les photos de jumeaux.

Mettre le wrap autour du bébé

Chaque fois que vous le pouvez, bordez l’écharpe autour du bébé au lieu de le prendre et de l’enrouler autour de lui. Vos chances de réveiller le bébé seront moindres, ce qui vous permettra d’optimiser votre flux de travail.

Lorsque vous utilisez une longue écharpe avec une traine, enroulez le tissu supplémentaire derrière le bébé pour avoir deux looks différents.

Vous êtes de Béziers aller sur la page : Séance photo Nouveau-né de Béziers

Un super coussin

Lorsque vous travaillez sur votre Bean bag (un gros pouf rempli de billes de polystyrène), il faut éviter d’avoir une surface trop plane. On a par exemple besoin de soutenir la tête du bébé en hauteur, ou de relever ses fesses. Pour cela, on utilise en général des petits coussins de pose remplis de riz. Mais il peut être très pratique, d’avoir une petite épaisseur, ou de faire plusieurs petites bosses et pour cela le wrap est génial. On peut le plier en carré ou faire une boule. Il reste un peu souple et donne une forme naturelle.

La traine pour donner de la profondeur

Utilisez les wraps pour donner de la profondeur à vos photos. Par exemple, en faisant comme une queue au bébé, c’est-à-dire en laissant dépasser derrière lui une partie du wrap. Il est aussi possible de seulement recouvrir le bébé avec le wrap et de le faire dépasser des deux côtés en donnant un mouvement de vague.        

Ça rajoute de la profondeur à l’image, donne de la texture, et guide l’œil vers le bébé. C’est une très bonne technique pour faire ressortir le bébé même avec une image un peu chargée.

Vous êtes de clermont l’Hérault aller sur la page : Séance photo Nouveau-né de Clermont l’Hérault

Faire un simple nœud

Faites simplement un nœud autour du bébé et laissez dépasser le wrap de chaque côté. Soit vous enfermez les jambes dedans, ce qui permet d’avoir une espèce d’emmaillotage en plus, soit vous faites uniquement un nœud avec un joli wrap bien long qui dépasse de chaque côté. Encore une fois, ça donne de la texture grâce au nœud, de la profondeur grâce à la traîne, et en plus on guide l’œil grâce à la ligne créée par la traîne.

Le wrap comme élément de décor.

Posez un ou plusieurs wrap(s) à côté du bébé ou juste sous le bébé. Cela peut être pour avoir une couleur complémentaire de la tenue du bébé, ou bien pour avoir une couleur de rappel. Par exemple, utilisez un wrap de la même couleur que le bonnet du bébé.

Aimez vous ceci ?

Cliquer sur l'étoile pour noter !

Note Moyenne / 5. Nombre de note:

Pas encore de note! Soyer le premier à noté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Retour haut de page