Une doula c’est quoi ?

Les doulas sont généralement des femmes. Elles assistent les couples parentaux pendant la grossesse, lors de l’accouchement, et parfois durant la période post partum. Leur rôle vient compléter celui des sages-femmes et des gynécologues. Elles ont pour objectif d’offrir aux futures mères une expérience satisfaisante de la naissance. Fortes de leurs expériences, elles conseillent, soutiennent et aident les parents dans leur quotidien avec la grossesse. Quelles sont les fonctions de ces bonnes femmes et pourquoi faire recours à elles ? Comment trouver une doula et comment la rémunérer ? Découvrez toutes les réponses à ces questions dans ce tour d’horizon.

Quel est le rôle d’une doula ?

La doula est tout simplement une accompagnatrice de naissance. C’est une spécialiste non médicale de l’accouchement dont le travail consiste à soutenir physiquement et psychologiquement les femmes enceintes. Bien qu’elles n’aient pas reçu une formation médicale officielle en la matière, ces bonnes femmes jouent un rôle précieux auprès de la future mère. Les fonctions d’une doula peuvent être résumées en trois étapes. En effet, elles peuvent être sollicitées pendant la grossesse, pendant et après l’accouchement.

Votre alliée pendant la grossesse

Une doula joue un rôle précieux lors de la grossesse, surtout auprès des femmes qui sont à leur première expérience. Elle offre un soutien émotionnel aux futurs parents, qui malgré les conseils de la sage se posent encore beaucoup de questions. Elle apaise, crée un climat de confiance et répond aux différentes préoccupations du couple. Si la froideur médicale donne un sentiment peu rassurant à la femme enceinte, la présence de la doula crée une sécurité affective.

La doula ne s’occupe pas uniquement de la future maman, mais elle est aussi une aide précieuse pour le père. En effet, avec ses conseils et ses explications, elle facilite la communication dans le couple. Elle aide le futur papa à mieux comprendre la mère, à mieux jouer son rôle durant cette période et à prendre des décisions éclairées. Certaines doulas sont même spécialement sollicitées par des femmes célibataires qui doivent faire face seules à l’épreuve de la grossesse.

L’accompagnatrice de naissance peut également assister les parents lors des rendez-vous médicaux et dans les courses. À domicile, elle fait aussi un peu de tout pour soulager la future mère. Le ménage, la cuisine, et bien d’autres tâches quotidiennes peuvent lui être confiés.

Photo De Grossesse Par Nada Ivanova

Son rôle lors de l’accouchement

Bien qu’elle ne pratique aucun acte médical, la doula peut être aussi présente lors de l’accouchement. Ici, elle peut proposer des positions ou des astuces pour soulager la douleur et faciliter le travail. Elle effectue aussi des massages bénéfiques pour apaiser toutes formes de tensions. En cas de complications, elle guide les parents dans la prise de décision pour autoriser une intervention ou non. Lorsque la mère a peur, elle lui offre un soutien émotionnel et l’encourage.

Néanmoins, il faut souligner que la présence de la doula dans la salle de naissance doit être formulée d’avance. Aussi, l’acceptation de ladite demande dépend de la maternité et de l’équipe médicale en place.

L’accompagnement post accouchement

La période post-partum est une étape durant laquelle l’accompagnement de la jeune maman est crucial. Ici, la doula est la personne sur laquelle la jeune mère peut vraiment compter. Elle donne des conseils pour les différents soins du nouveau-né. Elle prépare également des tisanes et des décoctions dont elle a le secret, pour renforcer la nouvelle maman. Certaines d’entre ces bonnes femmes peuvent aussi effectuer le serrage du corps. La doula peut aussi aider dans les travaux de ménages et les courses pour soulager les parents épuisés. Avec ses conseils, elle aide aussi à pallier les complications éventuelles d’allaitement.

L’accompagnement après la naissance peut même excéder la période post-partum et durer plus d’un an. Tout dépend de chaque couple et de leurs besoins.

Doula et interruption de grossesse

L’interruption d’une grossesse, volontaire ou non, est généralement douloureuse et traumatisante pour beaucoup de femmes. Heureusement, la doula peut être à vos côtés aussi durant cette période et vous faciliter la tâche.

Lors d’une interruption volontaire de grossesse, elle rassure et apaise la femme enceinte qui se sent coupable de sa décision. Elle aide aussi le mari à comprendre les ressentiments de sa partenaire. Elle est également disponible quand il s’agit d’une IMG. La doula épaule, et propose des exercices pour vous aider à accepter la séparation avec le bébé et à la vivre avec amour et douceur.

Photo De Grossesse Par Nada Ivanova

Pourquoi faire appel à une doula ?

Une doula, c’est comme une bonne fée. Sa présence est un avantage précieux pour les couples qui attendent un nouveau bébé. Nombreuses sont donc les raisons pour lesquelles on peut leur faire appel.

Pour mieux vivre sa grossesse

Toutes les femmes désirent vivre leur grossesse sans inquiétude, sans stress et profiter pleinement de la joie que ça procure. C’est l’une des raisons pour lesquelles certaines d’entre elles font recours aux prestations d’une doula. Cette dernière sait exactement ce qui convient à la jeune mère. Grâce à elle, la future maman se sent comprise et arrive à prendre les meilleures décisions pour elle et son bébé. Elle l’aide à devenir la parente qu’elle souhaite être.

Vous ne comprenez pas ce qui se passe dans votre corps et vous ne savez pas comment le dire ? La doula vous comprend mieux que quiconque et elle sait quoi vous dire pour vous apaiser. Elle ne s’interpose pas dans le couple, mais elle amène le partenaire à participer activement à l’expérience de la naissance.

Pour mieux préparer l’arrivée du bébé

La doula aide les parents à bien rédiger le plan de naissance, à bien définir leurs souhaits et à les réaliser. Elle intervient dans la préparation du logement du bébé et dans le choix du matériel de puériculture. Cette bonne fée s’assure que tout le nécessaire est disponible pour accueillir le nouveau né, afin de vous éviter les mauvaises surprises.

Pour éviter les complications

La doula vous aide à anticiper et éviter au mieux les complications avant, pendant et après l’accouchement. D’après certaines études, avec la doula les femmes recourent moins à la prise des antalgiques et des calmants. Le temps de travail est réduit du quart lorsque la femme est suivie par une accompagnatrice.

L’accompagenemt durant la naissance facilite aussi l’accouchement par voie normale. Cette solution diminue donc le nombre d’accouchements par césarienne. La doula permet aussi d’avoir des bébés en bonne santé qui tètent bien.

Photo De Femme Enceinte Proche De Montpellier Par Nada Ivanova

Quand faire appel à une doula ?

Vous êtes libre de faire appel à une doula quand vous voulez. Certains couples choisissent de recourir à elle durant toutes les étapes de la grossesse, jusqu’à l’accouchement. D’autres peuvent aussi choisir uniquement un accompagnement pendant la grossesse ou après l’accouchement. Il existe des doulas qui offrent des formations pour toutes les femmes.

Toutefois, certaines situations spécifiques peuvent amener à recourir à une doula. À titre d’exemple, quand le premier geste ne s’est pas bien passé, il peut être avantageux de se faire accompagner par elles. Certaines femmes leur font recours juste pour avoir un soutien complémentaire. Pour d’autres, c’est leur première fois et elles sont vraiment inquiètes.

Quand le partenaire ne pourra assister à l’accouchement, vous pouvez aussi faire appel à une accompagnatrice. Vous avez aussi besoin de la doula lorsque vous êtes en territoire étrangère pour accoucher. Elle pourra donc jouer un précieux rôle de médiatrice pour toutes vos préoccupations.

Lors du premier geste, la majorité des femmes éprouvent le besoin d’une présence féminine, d’une femme qui a déjà fait l’expérience. Quand elles ne peuvent donc avoir une mère, une sœur ou une copine disponible, la doula est l’alliée idéale. Elle est l’écoute attentive qui sera toujours présente pour comprendre et conseiller.

La doula est aussi recommandée lorsque la grossesse présente des complications. En effet, avec son appui quotidien et son expérience, vous pouvez éviter le drame. Enfin, quand vous avez besoin d’une aide précieuse à domicile après l’accouchement, vous pouvez vous offrir le service d’une accompagnatrice.

Photo De Grossesse Par Nada Ivanova

Comment choisir sa doula ?

Il n’est pas toujours simple de trouver la bonne personne pour vous accompagner durant votre grossesse. Cependant, vous pouvez avoir la meilleure doula lorsque vous prenez en considération les éléments importants de ce choix.

Faites un entretien avec la doula

Il est crucial de bien discuter avec l’accompagnatrice à la naissance avant de l’embaucher. Ce premier entretien vous permettra de mieux la connaître et de savoir si elle serait à la hauteur de vos attentes. Pour se faire, il suffit de préparer une liste de questions ouvertes à lui poser.

Premièrement, vous pouvez lui demander si elle a suivi une formation et si elle est certifiée. Avec sa réponse, vous savez déjà s’il s’agit d’une professionnelle ou non. Certes, il n’existe pas de formation officielle pour exercer le métier, mais il faut un minimum besoin de connaissance ou de compétence pour être doula.

Demandez-lui également si elle peut vous mettre en contact avec les couples qu’elle a accompagnés. Elle devrait l’accepter pour vous permettre de faire une enquête de moralité ou d’en apprendre un peu plus sur elle et sa compétence.

Vous avez aussi la possibilité de lui poser des questions techniques sur son métier. Par exemple, demandez-lui de vous donner quelques techniques de confort qu’elle propose à ses clientes. Assurez-vous lors de l’entretien qu’elle est vraiment disponible et que ses horaires vous arrangent. Enfin, abordez aussi la fameuse question du tarif appliqué. Vous pouvez faire cet exercice avec plusieurs doulas pour choisir celle qui vous convient le mieux.

Photo De Femme Enceinte Avec Un Bola Sur Le Ventre

Vos impressions par rapport à la doula

La première rencontre est l’occasion pour vous de voir si vous vous sentez bien en présence de la doula. Vous devez apprécier qu’elle soit à vos côtés et vous devez aimer qu’elle vous parle et qu’elle vous touche aussi. Le cas contraire, il serait préférable de chercher une autre personne.

Après avoir rencontré la doula, demandez à votre partenaire s’il se sent aussi bien avec elle. Il doit pouvoir l’accepter et trouver utile son rôle de soutien complémentaire. S’il y a quelque chose qui le gêne chez elle, vous devez en parler ensemble et trouver une solution.

La doula doit être une personne digne de confiance. Vos premières impressions doivent alors vous le montrer ou non. Il est également important qu’en sa présence vous vous sentiez libre de parler, de dire non et de vous confier.

Comment trouver une doula ?

Vous savez maintenant comment choisir une doula, mais le plus important c’est de pouvoir les trouver d’abord. Pour cela, il existe quelques pistes sûres pour avoir les meilleures professionnelles.

Soyez les premiers à réserver une place

Les doulas sont des femmes qui sont beaucoup sollicitées par les couples. C’est pourquoi pour être sûr d’en trouver vous devez anticiper. Dès que vous avez pour projet de tomber enceinte et d’être accompagnée durant cette période, lancez-vous en même temps dans la recherche. Si vous voulez qu’elle soit uniquement présente durant l’accompagnement ou après, vous pouvez aussi attendre les premières semaines de grossesse pour réserver une place.

Les pistes pour trouver votre accompagnatrice de naissance

En tout, il existe trois différentes pistes pour trouver une doula. La première et la plus simple consistent à consulter un annuaire, comme l’annuaire de l’Association des doulas de France. Il s’agit d’un répertoire dans lequel sont recensées les accompagnatrices de naissance certifiées avec leur contact et des informations utiles. Il ne vous reste donc plus qu’à appeler quelques-unes d’entre elles et convenir d’un entretien pour choisir celle qui convient.

La deuxième piste consiste à faire une recherche sur internet. Même si peu de doulas disposent d’une vitrine en ligne, vous trouverez certainement quelques sites. Sur chacune d’entre elles, piochez le maximum d’informations pour effectuer les comparaisons. Sur leur site, les doulas laissent leurs adresses et différents contacts pour les joindre directement. Vous y trouverez également des informations pour avoir une idée sur les services qu’elles proposent, ainsi que les barèmes de prix appliqués.

La troisième piste, c’est le bouche-à-oreille. Cette bonne vieille méthode marche aussi lorsque vous cherchez une doula compétente. Le bouche-à-oreille consiste à informer votre entourage sur votre recherche d’une accompagnatrice de naissance. Parmi vos proches, vos collègues de service ou vos amis, il y a sûrement un couple qui a déjà fait l’expérience ou qui pourra mieux vous orienter. Ce qui est avantageux ici, c’est que vous pouvez avoir les différents avis sur elle auprès des personnes avec qui elle a déjà travaillé, afin de faire un choix éclairé.

Photographe Grossesse Montpellier 4

Où travaille une doula ?

La doula, cette accompagnatrice de la femme enceinte ou des nourrisses ne travaille pas comme une sage femme. En effet, contrairement aux professionnels de santé, elle se déplace généralement à domicile chez sa cliente. Une doula peut aller chez la future maman 4 à 5 fois ou même plus avant l’accouchement. Après l’accouchement, elle se rend aussi chez la nouvelle maman environ 5 fois durant la période post-partum. Elle peut passer jusqu’à deux heures de temps avec sa cliente pour discuter et lui apporter son soutien. Si vous avez besoin d’une aide, elle peut aussi prolonger la durée de ses prestations. Tout dépend du contrat de base.

En dehors des jours où elle doit se rentre chez sa patiente, l’accompagnatrice de naissance peut être aussi contactée au téléphone. Elle pourra alors prodiguer quelques conseils à sa patiente avant de passer. Avec l’évolution d’internet aujourd’hui, certaines doulas font même des accompagnements par Skype. On retrouve aussi aujourd’hui des doulas qui disposent d’un cabinet où elles reçoivent des clients et délivrent même des formations.

Les doulas interviennent aussi dans les hôpitaux, précisément dans les salles de naissance. Elles peuvent accompagner la future mère pendant ses consultations chez le gynécologue ou la sage femme. Le jour de l’accouchement, sur autorisation du partenaire et des agents de santé elle peut aussi assister sa cliente, même pour une césarienne.

26 09 2015 17
26 09 2015 17

Quel salaire pour une doula ?

Il n’existe pas de salaire fixe pour une doula. Chaque accompagnatrice de naissance est libre de fixer ses tarifs. Leur rémunération dépend du nombre de visites, des services offerts, de la présence ou non à l’accouchement et des options de forfait. La situation financière des clients peut aussi jouer sur la fixation du tarif par la doula.

Pour les options sans forfait, la doula prend généralement entre 40 et 80 euros pour chaque visite de 2 heures. Puisqu’elles font jusqu’à 10 visites durant tout le contrat, elles peuvent donc gagner entre 400 et 800 euros sur chaque contrat. Si votre doula doit assister à l’accouchement du bébé, spécialement pour cette prestation elle prendra entre 200 et 400 euros. Pour 10 visites avec présence à l’accouchement, une accompagnatrice peut gagner jusqu’à 1200 euros.

Par ailleurs, pour les mêmes prestations chez la même accompagnatrice, les tarifs peuvent aussi varier selon que cela se fasse à domicile ou dans son cabinet. En effet, elles facturent quelques fois les frais de déplacement si vous ne restez pas dans la même zone qu’elle. Logiquement, le prix à domicile est plus élevé que les tarifs appliqués dans le cabinet.

Certaines doulas préfèrent les forfaits. Dans ce cas, vous avez plusieurs options au choix, selon vos besoins et votre budget. Pour un accompagnement complet, elles peuvent vous facturer entre 300 et 1000 euros. Pour un abonnement simple et à distance, le tarif est plus abordable et peut même aller en dessous de 200 euros. Vous pouvez aussi choisir des forfaits dernier trimestre ou après accouchement.

D’autres doulas proposent aussi des services complémentaires pour les femmes à tout moment de leur vie. Les tarifs de ses séances sont fixés librement et dépendent aussi du contenu proposé.

Généralement, la doula est rémunérée directement par ses clients. Leur salaire mensuel dépend donc du nombre de parents accompagnés dans le mois. Vous pouvez vous servir de la prime de votre mutuelle ou de la prime de naissance pour assurer la rémunération de votre doula.

Comment aider sa femme lors de l’accouchement ?

Aider sa femme lors de l’accouchement est l’un des meilleurs moyens pour lui faciliter la tâche. Vous pouvez assister votre conjointe de différentes manières jusqu’à ce qu’elle mette au monde votre bébé.

Donnez-lui de l’attention

Lors de l’accouchement, la femme a besoin d’une grande sécurité affective. Le partenaire est la personne la plus indiquée dans ce cas pour lui donner de l’attention. Vous devez donc être présent et lui apporter tout votre soutien. Il ne s’agit pas juste de venir à la maternité, mais de lui montrer que vous vivez ce moment précieux avec elle. Vous devez aussi l’encourager lorsqu’elle crie. Elle n’aura donc pas honte ni peur d’exprimer ses douleurs. Généralement, lors de l’accouchement les femmes ont des sauts d’humeur. Vous devez donc vous y habituer et savoir réagir à chaque moment pour ne pas la déranger.

Que faire pendant le stade 1 du travail ?

Le stade 1 du travail comprend la phase de latence, la phase active et la phase de transition. Pendant ces différentes étapes, le partenaire peut jouer un rôle précieux auprès de la mère. Lorsque les contractions commencent, soyez à ces côtés et marchez avec elle si nécessaire. Cherchez différents moyens pour lui donner du confort.

Lorsque les contractions deviennent plus longues, amenez-la à changer régulièrement de position. Faites lui prendre un bain et rappelez-lui régulièrement d’uriner. Lorsque vient la phase difficile du travail, la douleur ressentie par la mère devient plus forte. À ce stade, ne forcez plus votre partenaire à parler, mais portez-lui votre attention. Répondez à ses moindres besoins et assurez-vous qu’elle adopte une bonne position.

Que faire pendant le stade 2 du travail ?

C’est le stade de la poussée pour faire sortir le bébé. À cette étape, normalement vous n’avez pas grand-chose à faire puisque l’accouchement relève des compétences du personnel médical. Cela ne vous empêche tout de même pas de prêter main-forte à votre épouse au besoin.

Par exemple, si elle a besoin d’un coup de main pour adopter une bonne position soutenez-la, ou placez un oreiller entre ses jambes. Vous pouvez aussi lui décrire l’évolution de l’accouchement pour la motiver à faire plus d’efforts. Après la sortie du bébé, vous pouvez être invité à couper le cordon ombilical.

Aimez vous ceci ?

Cliquer sur l'étoile pour noter !

Note Moyenne / 5. Nombre de note:

Pas encore de note! Soyer le premier à noté !

La Photographe Montpellier Nada Ivanova 1080

A propos de La photographe Nada Ivanova

Je suis photographe spécialisée en maternité depuis 2012. Je propose de nombreux service photo pour nouveau-né et grossesse. Je partage aussi mon expérience au travers d’article sur mon site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.



Retour haut de page